Royaume Mahafaly

Les Mahafaly, une parmi les ethnies rencontrées à Madagascar, se sont établis sur l’immense plateau bordant la côte Sud-Ouest entre les grands fleuves d’Onilahy et de Menarandra. L’écriture de leur appellation peut varier selon les sources. Parmi les retenues il y a Mahafaly, Mahafale, Mahafaly, Mehafaly ou encore Mahafaly et Mahafali.

Olombetsitoto et Andrianalimbe figurent parmi les principaux ancêtres des populations formant cette ethnie. Les Mahafaly, bien que ne possédant pas une technique avancée, se lancèrent dès leur installation sur la partie sud de l’île dans la culture. Ces peuples pasteurs s’adonnèrent à l’agriculture. Ils vivent essentiellement des récoltes de manioc, de maïs, de figues, mais aussi de tubercules sauvages.

Depuis toujours, les Mahafaly attachent une importance particulière à l’art funéraire comme en témoignent les nombreux tombeaux ornés d’Aloalo dans cette partie sud de Madagascar.

Royaume mahafaly: Aloalo

Aloalo

Histoire du royaume Mahafaly

Le royaume Mahafaly naquit vers le 16e siècle à l’instigation du roi Olombelotsitoto. L’histoire attribue plusieurs origines aux rois ayant régné dans cette ethnie depuis sa création. Ainsi faut-il noter que certains rois appartinrent à la dynastie de Maroserana.

Certains Mpanjaka eurent aussi des liens avec les territoires/ethnies voisins, dont les Maroserana Sakalava et l’Anosy. Les royaumes Mahafaly, avec ceux de Masikoro et de Karimbola, firent partie des grands royaumes du Sud. Tout comme le royaume Bara, ces royaumes furent créés autour du 16e siècle.

Vers le 17e siècle, le roi Mahafaly Andriamasilalina conclut un traité avec Luis Mariano. À préciser que le 17e siècle fut marqué par les alliances et les conflits entre les puissances locales afin de contrôler les cours d’eau et les terres fertiles.

Ainsi vers 1649, le roi Bara Andriamanely lança une expédition contre le roi Mahafaly Andriandravalo. Mais malgré les divergences, les royaumes Mahafaly surent se faire respecter par ses voisins, dont les Masikoro, les Bara, les Antandroy et les Antanosy jusqu’à la fin du 19e siècle. Ils surent également s’adapter à la situation difficile de l’époque en ne pillant que les navires qui échouèrent sur la côte. Autrefois royaumes méconnus, les royaumes de Mahafaly représentent actuellement une richesse historique hors prix pour Madagascar.