Biographie de Zafy Albert

Médecin de formation et homme d’État malgache, Albert Zafy a été le 5e président de la République malgache et le principal fondateur de la partie politique UNDD. À découvrir ci-dessous un bref résumé du parcours politique réussi de cet éminent homme d’État.

 

Zafy Albert avant son ascension politique

 

 Zafy Albert naquit à Ambilobe, dans le nord de Madagascar, le 12 décembre 1927. Il poursuivait son parcours estudiantin à l’université de Montpellier puis de Paris. Brillant étudiant et licencié en physique et en mathématique, Zafy Albert est professeur en médecine dans la branche de la chirurgie.

Bien que n’étant pas encore impliqué totalement dans l’univers de la politique, le professeur Zafy y a déjà fait des débuts timides en occupant le poste de ministre de la santé et des affaires sociales dans le gouvernement piloté par le Général Gabriel Ramanantsoa pendant la transitoire militaire du 1972 à 1975.

Ne partageant pas la conviction socialiste de l’Amiral Didier Ratsiraka, le professeur Zafy a décidé de reprendre sa carrière d’enseignant à l’université de Madagascar en 1975.

 

Zafy Albert devint leader de l’opposition puis président de la république

 

Le multipartisme, autorisé au temps de Ratsiraka Didier, a permis à Zafy Albert de fonder la partie politique UNDD. Cette dernière, devenue peu à peu une partie opposante au pouvoir réclame l’élaboration d’une nouvelle constitution pour Madagascar.

Après la marche sanglante du 10 août 1991 sous l’impulsion du professeur Zafy et ses partisans, les forces politiques à Madagascar se sont mises d’accord pour l’instauration d’un régime transitoire consensuel. En 1993, Zafy Albert a été choisi par la coalition des Forces vives pour affronter Didier Ratsiraka à l’élection présidentielle.

Bénéficiant d’un succès politique inattendu à son ascension au pouvoir, le professeur Zafy Albert perdait cependant une grande partie de sa popularité après son empêchement et battu par l’amiral Ratsiraka lors de l’élection du 31 janvier 1997.

Malgré sa tentative avortée pour revenir au pouvoir à travers l’élection présidentielle du 16 décembre 2011, Zafy Albert sait toujours demeurer un personnage politique intéressant à Madagascar.

Et en 2009, à la prise de pouvoir par Andry Rajoelina,  il s’est même converti dans le camp des anciens présidents, Didier Ratsiraka et Marc Ravalomanana, pour afficher son opposition au régime transitoire.