Comment l’épidémie de peste de 2017/2018 à Madagascar avait-elle commencé?

Les responsables de la santé publique ne savent pas très bien comment l’éclosion l’épidémie de peste de cette année avait commencé. Cependant, certains pensent qu’elle pourrait être causée par la peste bubonique. Ce type de peste est très répandu dans les zones enclavées des hautes terres centrales de Madagascar . Si la peste bubonique n’est pas traitée, elle peut conduire à la forme pneumonique. C’est cette forme qui représente deux tiers des cas enregistrés jusqu’à présent.

Comment une épidémie de peste commence-t-elle en générale?

Les rats transporteurs de la bactérie de la peste : Yersinia Pestis transmettent ceux-ci à leurs puces. Or, les incendies de forêt poussent les rats vers les villages ruraux. Ce qui augmente le risque pour la population des villages d’être piqués et infectés par les puces infectées. De surcroît, selon les médias locaux, le nombre d’incendies de forêt a augmenté.

Sans antibiotiques, la souche bubonique peut se propager aux poumons où elle devient la forme pneumonique qui est plus virulente. La pneumonie, qui peut tuer en moins de 24 heures, peut ensuite être transmise par la toux, les éternuements ou les crachats. Toutefois, il peut être soigné avec des antibiotiques s’il est traité à temps.

Madagascar connaît des épidémies régulières de peste, qui ont tendance à débuter en septembre. On en enregistre environ 600 cas signalés chaque année. Cependant, l’épidémie de peste de l’année 2017/2018 a atteint les deux plus grandes villes de l’océan Indien : Antananarivo et Toamasina. Les experts affirment que la maladie se propage plus rapidement dans les régions très peuplées.

la peste à Madagascar
La peste à Madagascar

Source: dailymail.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.