Foire de l’élevage et de la production animale à Madagascar

Le Malagasy Professionnel de l’Elevage ou MPE organise une foire par an. Pour cette année, la foire de l’élevage et de la production animale (FEPA) a eu lieu le 18 au 22 Mai à Nanisana. C’etait une grande opportunité pour les visiteurs de découvrir de nouvelles choses. La foire exposait de nouveaux produits en agriculture, en élevage et en alimentaire.

 

Côté élevage

 

Parmi les 114 stands présents, beaucoup étaient destinés à l’élevage. Chaque stand présentait ses spécialités. Dans un stand, à l’entrée se trouvaient les spécialistes en poulet de chair, poularde, etc. On y rencontrait aussi les « Kibobo » : une espèce de volaille qui ressemble physiquement aux pintades, mais avec une plus petite taille. À part la vente et l’exposition de ces Kibobo vivants, le stand proposaient aussi de goûter à ses œufs cuits en dure ainsi qu’à ses rôtis, à ses brochettes et à ses grillades.

Kibobo

Kibobo

Dans un autre stand, des pigeons de grandes tailles, aussi gros que des poulets de chair de 3 kg étonnaient presque tout le monde. Comme c’est rare à Madagascar, ces pigeons étaient vendus à 6 millions de fmg (1,5 million d’Ar = 350 €) la paire.

Pigeon a 6 million la paire

Pigeon a 6 millions la paire

Le stand présentait aussi un coq couvert de plume jusqu’aux pattes qui coûtait 500 mille fmg (100 mille Ar = 35 €). Toujours sur le même stand, des gros lapins de différentes couleurs : blanc, noir ainsi que marron étaient à vendre.

coq couvert de plume jusqu’aux pattes

coq couvert de plume jusqu’aux pattes

D’autres stands représentant l’élevage de bovins, de volailles et de poisson occupaient aussi une grande espace durant la foire de l’élevage et de la production animale à Madagascar.

élevage de volaille

élevage de volaille

 

Côté agriculture

 

Les spécialistes en riziculture étaient au rendez-vous. Différentes sortes de plantes étaient exposées. Parmi celles-ci on peut distinguer le « Felambarika », plante endémique de Madagascar et présumée être un remède contre la maladie des volailles : une « anti-barika ».

felambarika

felambarika

Des pépinières et des bonzaïs d’arbres fruitiers tels que les orangers et autres étaient également en ventes.

Oranger

Oranger

Les fleuristes et les paysagistes envahissaient aussi le coté des stands agriculture de la foire de l’élevage et de la production animale.

 

Côté alimentaire

 

Du côté alimentaire, beaucoup de stands affichaient des produits laitiers dont les plus attirants étaient les fromages vita malagasy. Les thons fumés, les cakes, les cookies, et les « mofo tantely » apparaissent aussi dans les vitrines.

fromage vita malagasy

fromage vita malagasy

De leurs cotés, les producteurs de Talata-Volonondry régalaient les visiteurs avec leurs saucisses et leurs koba très réputés.

Koba talata volonondry

Koba talata volonondry

Les autres stands en bref

Mis-à-part l’élevage et l’agriculture et l’alimentation,  les autres stands présentaient des produits exceptionnels. Par exemple, les stands des apiculteurs offraient des miels purs à prix abordable : 1000Ar (0.5€) seulement la bouteille. Sans oublier les cires et les poudres de cannelles.

miels purs à prix abordables

miels purs à prix abordables

Les stands d’arts malagasy ont aussi établit leurs camps avec leurs instruments qui décoraient les chapiteaux.

Art malagasy

Art malagasy

Il est à noter que les micro-finances ont également apporté leur part du gâteau afin de proposer leurs aides aux éleveurs, aux agriculteurs, aux transformateurs, etc.

La Foire de l’élevage et de la production animale à Madagascar a été une grande opportunité pour les visiteurs: une occasion de faire des échanges, de discuter et de partager des expériences avec de vrais professionnels du secteur. Cet événement était la 9e édition de la foire de l’élevage et de la production animale à Madagascar.

 

D’autres photos de la foire de l’élevage et de la production animale de Madagascar

foire de l’élevage et de la production animale