Découvrez la véritable culture du café à Madagascar 

Le café n’est pas seulement l’une des principales ressources de l’île de Madagascar, c’est aussi un produit associé à une véritable culture locale. Qu’il s’agisse de production familiale, de dégustation touristique ou d’innovation, le Madagascar et le café, c’est une grande histoire. Découvrez-la dans cet article.  

Le café sous toutes ses formes

Mokary au coco ampiarahina amin'ny caféMadagascar est un pays bien connu pour son industrie géante de café, malgré la taille du pays : de la production à l’exportation, le pays en a fait une force économique. Madagascar cultive principalement deux types de graines : l’arabica, l’un des cafés les plus appréciés au monde, qui est cultivé dans le plateau central du pays, mais aussi parmi les plus rareet de fait, chersMadagascar propose également du café Robusta, qui est aussi connu et plus accessible, mais dont le goût est plus particulier, mais idéal pour débuter la journée.  

En parallèle, l’île propose des cafés originaux, que l’on ne trouve nulle part ailleurs. C’est le cas du café Arabica Elita, ou encore du  Telo, qui est un café hybride cultivé dans les hauts plateaux du centre du pays. Ces derniers font partie de la catégorie de cafés dits « gourmets » du pays.  

Le café se trouve donc sous toutes les formes à Madagascar. Cependant, il ne s’agit pas seulement d’une ressource exportée, il s’agit aussi d’un trésor national. 

Le café, une affaire de famille

Alors que le marché du café à Madagascar représente 1% de la consommation mondiale de café, il s’agit d’une consommation hautement qualitative. En effet, les caféiers de l’île observent des méthodes scrupuleuses aux quatre coins du pays, qui regorge de richesses naturelles pour une culture et une production tout à fait idéaleTrès peu de plantations ont une taille industrielle, et restent des formats à taille humaine, gérées par des entreprises familiales. Beaucoup travaillent avec de grands spécialistes du café à l’exportation, ce qui est gage de respect de leurs engagements, y compris écologiques.  

En effet, les familles cultivent le café de génération en génération. Certaines disposent de secrets de production liés à la nature et qu’il est essentiel de transmettre en toute confiance. Produire du café, c’est une réelle affaire de famille pour les Malgaches.  

Des débouchés uniques

Si le café malgache exporte principalement en France et quelques pays d’Europe, c’est un café d’exception qui propose régulièrement des nouveautés innovantes. Par exemple, le café Bourbon de Madagascar est très apprécié en Europe, mais aussi en Amérique. Pourtant, c’est un café bien original : il pousse d’abord sur un sol volcanique, et son goût si particulier est permis grâce à… Des chauves-souris ! En effet, ces dernières mâchent les graines une fois la nuit tombée, ce qui les rend plus vite matures et si particulières en goût. Pas de panique, la qualité du café n’est pas altérée. 

Si aujourd’hui, le marché du café est en baisse à Madagascar en raison d’une baisse de demande internationale, elle augmente en revanche dans le secteur bio éthique ou équitable. De nouveaux débouchés du café malgache sont donc à prévoir dans les prochaines années. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *