nuage gauchenuage droitenuage milieu

Faune et Flore de Madagascar

Faune et Flore de Madagascar : présentation

La faune Malgache

La faune et flore de Madagascar sont d’une richesse surprenante. Pour la faune, elle compte pas moins de 80 % d’espèces endémiques et toute une variété d’autres espèces présentes dans presque toute l’île, s’il ne faut citer que les caméléons appartenant à la famille des reptiles. Il faut dire que la majorité des espèces de caméléons présentes dans le monde proviennent de Madagascar.

Les caméléons font partie des animaux les plus appréciés des touristes, non seulement pour leur grande variété d’espèces, mais surtout par leur capacité de changer de couleur, un vrai spectacle pour les yeux. Ce changement de couleur est souvent lié à la température ou à leur comportement.

Caméléon de Madagascar en train de changer de couleur

Caméléon de Madagascar en train de changer de couleur

On peut aussi citer ses nombreux espèces d’oiseaux dont la majorité sont endémiques ou encore les mammifères comme les lémuriens qui font partie des animaux les plus prisés des touristes. L’Aye Aye est une espèce rare de lémurien malgache.

Avec ses dents de lapin, des mains de singe, la queue de renard, les oreilles de chauve-souris et les soies de sanglier, l’Aye Aye est un animal vraiment à part entière qui va malheureusement disparaître d’ici peu si les autorités ne prennent pas suffisamment en charge la protection de cette espèce en voie de disparition.

Il est aussi possible d’admirer d’autres espèces particulières dans toutes les aires protégées existantes dans l’île comme le fameux Indri Indri, le lémur Hapalemur aureus, l’oiseau Xenopirostris damii, etc.

Le lémur Hapalemur aureus de Madagascar

Le lémur Hapalemur aureus de Madagascar

 


Les reptiles de Madagascar

Voici une liste non exhaustive de reptiles endémiques de Madagascar:

Lézard

Lézard de Madagascar

Lézard de Madagascar

Dénomination en Français: Lézard

Nom Anglais : Lizard

Nom scientifique : Zonosaurus ornatus Gray, 1831

Family (Famille) : Gerrhosauridae

Habitat : terrestre, dans la savane

Distribution et Endémisme: Haut plateau, Centre-Est de Madagascar et endémique.

Statut de préservation: inconnu

 

Gecko vert

Gecko vert de Madagascar

Gecko vert de Madagascar

Famille: Gekkonidae (Scientifique), Geckonidés (Français), Gekkonids (Anglais)

Nom Malagasy : Antsatsatra

Nom scientfique : Phelsuma Madagascariensis

Dénomination en français : Grand Lézard vert diurne de Madagascar

Nom Anglais : Large green day gecko of Madagascar

Distribution : Est, Ouest, Nord-Ouest

Endémisme : Espèce endémique.

 

Boa de Madagascar

Boa arboricole de Madagascar

Boa arboricole de Madagascar

Nom Malagasy : Mandotra, manditra

Dénomination en Français : Boa arboricole de Madagascar

Nom Anglais: Madagascar Tree Boa

Nom scietifique : Sanzinia madagascariensis (Dumeril & Biberon, 1844)

Family name : Boidae

Habitat : Dans la forêt et sur les arbres.

Distribution : région Est de Madagascar du Nord au Sud

Statut de préservation : Vulnérable, CITES

Conservation statue : Vulnérable, CITES


Les lémuriens de Madagascar

Voici une liste non exhaustive des lémuriens endémiques de Madagascar:

 

Lémur à ventre roux

Nom scientifique : Eulemur rubriventer (E. Geoffroy, 1850)

Lémur à ventre roux

Lémur à ventre roux

Nom vernaculaire : Barimaso

Famille des : Lémuridés

Description : L’Eulemur rubriventer a le pelage brun châtain tandis que la queue est gris sombre à noire. Les mâles ont le ventre roux par contre les femelles ont le ventre blanc. Les mâles ont aussi une zone dépourvue de poils au niveau des yeux.

Comportements : Les fruits sont à la base de son régime alimentaire, viennent ensuite les fleurs, les feuilles et les insectes… Cette espèce vit en petits groupes familiaux de 2 à 6 membres dont une paire d’adultes et leurs petits. Chaque groupe est mené par une femelle dominante.

Menaces : Cette espèce habite dans des forets humides de l’Est qui sont de plus en plus dégradées à cause des activités excessives des hommes : la culture sur brulis, coupe illicite des arbres, la fabrication des charbons et la chasse pour la viande de brousse.

Statut de conservation d’après l’IUCN, 2014 : Menacé et   Vulnérable

 

Lémur Couronne

Nom scientifique : Eulemur coronatus (Gray, 1842)

Lémur couronne ou Komba

Lémur couronne ou Komba

Nom vernaculaire :  Komba

Famille des : Lémuridés

Description : Les mâles présentent une marque caractéristique en forme de V au sommet du crâne, de couleur brune. Les femelles possèdent une marque en V sur le sommet du crâne, mais de couleur orangée.

Comportements : Le régime alimentaire est essentiellement composé de fruits à 80-90% de feuilles, et fleurs etc. C’est une espèce polygame. Les mères portent leur bébé sous leur ventre durant les trois premières semaines et l’allaitent jusqu’à 5 à 6 mois. La maturité sexuelle est atteinte au bout de 20 mois.

Menaces : Les lémurs couronnés subissent la chasse intensive par les populations locales dans les zones non-protégées. De la même façon, leur habitat se voit réduit au rythme de la déforestation.

Statut de conservation selon IUCN, 2014 : Menacé et en danger.

 

Lémur à front roux

Lémur à front roux

Lémur à front roux

Nom scientifique : Eulemur rufifrons

Nom vernaculaire : Varika Mavo

Famille des : Lémuridés

Description : Ils sont sexuellement dichromatiques. Les mâles ont le pelage gris avec des poils jaunes claires autour de la figure. Les femelles sont marrons rougeâtres et la raie du nez continue à travers le front et au-dessus de la tête.

Comportements : Ils sont principalement frugivores mais ils mangent aussi des feuilles, des fleurs des insectes. Ils vivent en groupe de plusieurs mâles et plusieurs femelles sans hiérarchie de dominance évidente. Ils s’accouplent en mai et donne naissance en septembre. Les petits sont portés en travers de la hanche de la mère. Ils sont sevrés vers 135 jours, dans la période d’abondance de la nourriture.

Menaces : Ils se rencontrent dans des forêts sèches à arbres de feuille caduques de la région Ouest et dans des forêts humides du Sud-est.  Ils ont de problèmes communs aux autres espèces de lémuriens. Déforestation et feux de brousses. Les prédateurs ne sont autres que le Fossa, des rapaces, les hommes avec leurs chats et chiens.

Statut de conservation selon l’IUCN, 2014 : Quasi-menacé

Lémur aux yeux turquois

Lémur aux yeux turquoi ou mangamaso

Lémurs aux yeux turquois

Nom scientifique : Eulemur flavifrons (Gray, 1867)

Nom vernaculaire : Mangamaso

Familles des : Lémuridés

Description : C’est la seule espèce de primate dont les yeux sont bleus en dehors de l’espèce humaine. Les mâles ont le pelage noir tandis que les femelles ont le pelage roux. Lorsque le jeune naît, il a le pelage brun roux de sa mère. Les mâles deviennent noirs à l’âge de 6 semaines.

Comportements : Cette espèce est active le jour et se nourrit surtout de fruits, puis de fleurs et feuilles. Elle vit en groupe de 6 à 10 individus.

Menaces : L’Eulemur flavifrons vit dans la forêt galerie, des forêts sèches caducifoliées, des forêts moyennement humides et même des plantations entre la rivière d’Andranomalaza (Nord), Maevarano (Sud), et Sandrakota (Est). Il n’y a qu’environ 1000 individus dans une zone très réduite, au sud de la région de Sambirano.

Statut de conservation selon l’IUCN, 2014 : menacé et en danger critique.

Maki

Maki de Madagascar

Maki de Madagascar

Nom scientifique : Lemur catta (Linnaeus, 1758)

Nom vernaculaire : Hira

Famille des : Lémuridés

Description : Les mâles ont des glandes à sécrétion odoriférante de couleur foncée sur l’intérieur de leurs poignées avec  un ongle en forme d’éperon.

Les mâles ont aussi des glandes à sécrétion odoriférante sur leur poitrine, juste au-dessus de la clavicule et près des aisselles. Les mâles et les femelles ont des glandes à sécrétion odoriférante ano-génitales.

Comportements : Ils sont omnivores opportunistes, et mangent des fruits mûrs, des feuilles, des fleurs, des sauterelles, des monticules de termites etc. Ils vivent en groupe de 2 à 30 avec l’existence d’hiérarchie. Les makis sont les plus terrestres de tous les lémurs mais ils peuvent exploiter tous les différentes strates de la forêt.

Menaces : Les lémurs cattas se distribuent dans des écosystèmes forestiers très fragiles (forêt sèche, forêt xérophytique, forêt galerie), qui sont très sensibles à la sécheresse, au cyclone, feux et aux activités humaines (chasse, coup d’arbres, fabrication de charbon).

Statut de conservation d’après l’IUCN, 2014 : Menacé et en danger

Lémur Macaco

Lémurs Macaco

Lémurs Macaco

Nom scientifique : Eulemur macaco (Linnaeus, 1766)

Nom vernaculaire : Komba

Famille de : Lémuridés

Description : Cette espèce présente un dichromatisme sexuel marqué. Les mâles sont entièrement noirs, les femelles sont brunâtres avec une tête noire et des touffes blanches. Il se distingue d’Eulemur flavifrons par la présence des touffes sur leurs oreilles et la couleur orange des yeux.

Comportements : L’Eulemur macaco vit en groupe et mange principalement des fruits, des feuilles et des fleurs. Elle est diurne mais elle est souvent active après la tombée de la nuit, surtout en pleine lune. Les activités du groupe sont dictées par une femelle dominante. Elle a une large gamme de cris et elle peut aussi compter sur sens de l’odorat et l’ouïe pour communiquer. Les territoires varient de 5ha à 6ha.

La reproduction est toujours saisonnière comme d’autres Lémuridés.

Menaces : L’Eulemur macaco se rencontre dans des forêts moyennement humides à Sambirano, dans les îles voisines, dans des plantations de café et de noix de cajoux.

Statut de conservation selon IUCN, 2014 : Menacé et vulnérable

Aye-aye

Aye aye

Aye Aye By nomis-simon – , CC BY 2.0

Famille : d’Aubentonidae

Nom:

  • Scientifique : Daubentonia Madagascariensus
  • Malagasy: Ahay-Ahiahy, Hay-hay, ahiahy
  • Français: Aye-aie

Description:

  • 2,5-2,6 kg, Pelage brun-gris moucheté avec de taches blanches.
  • Oreilles grands et mobile, Museau court, Nez rose, Yeux jaune et orange entourés par un anneau sombre.
  • Queue longue et touffue garnie de poil raide, Doigts allongés, Ongles en forme de griffe.
  • Troisième doigt long, mince, utilisé pour extraire les larves ou insectes dans les trous d’arbres ou à prendre les pulpes des fruits.

Régime alimentaire:

  • Larves et insectes, noix de coco, graine de letchis, mangues, avocats, miel, œufs…
  • Incisive à croissance continue.

Fromule dentaire :    1I 0C 0PM 3M (haut) et 1I 0C 0PM 3M (bas)

Mode de vie: Nocturne: nid en branchages, solitaire, quadrupède, arboricole et quelques fois terrestre pour la quête de nourriture.

Mode de reproduction :

  • Présence d’une paire de mamelles inguinales pour la femelle, reproduction monogame ou polygame.
  • 1 progéniture par portée, intervalle de naissance 2-3 ans ; Gestation 170 jours.

Statut de conservation

  • Décret n°2006-400 du 13/06/2006 (catégorie I, classe I).
  • Cette espèce bénéficie d’une protection absolu sur tout le territoire de la République Malgache et ne peut ni être chassée, ni capturée, ni être détenue…
  • CITES : Annexe I.
  • UICN (2012) : Vulnérable.

Principale menace : dégradation et perte de l’habitat par déforestation, feux de végétation et culture sur brûlis ; chasse et exploitation illicites.

Mesure de conservation:

  • Aires protégées : Analamanga, Marojejy ,Anjanaharibe Sud, Masoala, Nosy Mangabe, Mananara Nord, Marotandrano, Ambatovaky, Zahamena, Betampona, Mantadia, Analamazaotra, Ranomafana, Andringitra, Pic d’Ivohobe, Manombo, Midongy du Sud, Kalamaharitra, Andohahela, Tsingy de Bemararaha, Tsingy de Namoroka, Bora, Sahamalaza- îles Radama, Manongarivo, Tsaratanana, Ankarana, Montagne d’Ambre, Forpet d’Ambre.
  • Parc zoologique : Ueno (Japon), Omaha (USA), Duke primate Center (USA), Jersey (UK), San Francisco (USA), Paris, London (RU)…

Répartition géographique: Large répartition le long de la côte Est entre Ampanefana (au Nord) et Andohahela (au Sud) ; dans l’Ouest entre Montagne d’Ambre (au Nord) et Antsalova et Kirindy (au Sud).

Habitat : forêt denses sèches décidue et forêt humide.

 

Lémur Vari à  ceinture blanche ou Varikandana

Nom scientifique: Varencia variegata subsincta (E . Greffoy, 1812)

Caractéristique: Il est strictement frugivore. C’est alors un agent de disséminateurs des graines. C’est aussi un agent de pollinisation.

Menace: Il habite dans le foret humide, qui subit une destruction massive à cause de l’exploitation illicite des arbres et la pratique de Tavy.

Statut de conservation d’après l’IUNC en (2014) : en Danger Critique.

 

Hapalémurs

Les hapalémurs se nourrissent spécialement des bambous et en appareil digestif adapté à cet effet.

Hapalémur aureus : L’hapalémur doré à été découverte au parc National de Ranomafana en 1986.

Hapalémurs griseus alaotrensis : L’hapalémur du Lac Alaotra , le bandro est la seule espèce de l’hapalémur qui vit dans les roselières et se nourrit des roseaux à la place des bambous.

Hapalémur simus : Le grand Hapalémur est le plus gros des espèces hapalémur. Tous les hapalémurs sont menaces d’ extinctions par la destruction de leur habitat.


 

Les oiseaux de Madagascar

 

L’avifaune malgache, comparée à celle d’autres pays plus petits, est relativement pauvre en nombres d’espèces, mais présente un taux d’endémicité élève : 5 familles (Mesithornithidae, Bracipterachydae, Leptosomidae, Philepittidae, Vangidae) et 107 espèces parmi les 279 rencontrés à Madagascar sont endémiques. De nombreuses espèces sont actuellement en danger d’extinction dans différentes régions et d’îles.

Voici une liste non exhaustive de types d’oiseaux qu’on peut rencontrer à Madagascar:

Faisan doré

Faisan doré de Madagascar

Faisan doré de Madagascar

Famille : Phansianidae

Nom scientifiques : Crisolophus pictus

Nom anglais : Goiden feasan

Caractéristiques: Le mâle est de couleur rouge très caractéristique, avec une huppe jaune dorée striée, d’oranges et marron intercalés sur la nuque, longue queue tachète. La femelle est très marron très pâle.

Statuts: Cosmopolite et Ornemental

Habitat: Habitat naturel sur les savanes reboisées. Beaucoup sont retrouvées dans les habitations humaines et les zoos.

Régime: Granivores et mangeurs des plantes vertes invertébrées (insectes, larves, vers de terre).

Reproduction: La femelle pond 4 à 10 œufs.

 

Ibis sacré

Famille : Threskiornithidae

Nom scientifique : Threskiornis bernieri

Dénomination en malagasy : Voronosy, Vorombengy

Nom anglais : Madagascar sacred Ibis

Caractéristique: Tête noir et queue noire avec queue blanche qui rappelle la couleur de certaines chèvres noire et blanc. Bec long incurvé vers le bas.

Statut: endémique, En danger (EN).

Habitat: Tout types de zones humides ; lacs, marécages, rizières et surtouts les mangroves de la Côtes Ouest et Sud Ouest.

Régime: Invertébrés, et petits vertébrés (insectes, larves, grenouille, vers de terre, reptile et jeunes oiseaux).

Reproduction: La femelle pond 1 à 3 œufs. Les deux parents s’entraident pour nourrir les jeunes.

 

Perdrix de Madagascar

Perdrix de Madagascar

Perdrix de Madagascar

Famille : Phansianidae

Nom scientifique : Margaroperdix madagascariensis

Dénomination en malagasy : Tsipoy, Traotrao

Nom anglais : Madagascar partridge

Caractéristique: Le mâle est très coloré, de couleur brun striée très caractéristique avec une deux lignes blanches sur la face et une couleur noire sur la gorge. La femelle est brun clair très pâle.

Statut: endémique de Madagascar

Habitat: Habitat naturel sur les savanes et la zone herbeuses.

Régime : Granivores et mangeurs des plantes vertes, invertébrées (insectes, larves, vers de terre).

Reproduction: La femelle pond dans les herbes 3 à 5 œufs. Partout à Madagascar dans les zones herbeuses et savanicoles.

 

Pygargue de Madagascar

Pygargue de Madagascar

Pygargue de Madagascar

Famille : Accipitridae

Nom scientifique : Haliaeetus vociferoides

Dénomination en malagasy : Ankoay

Nom anglais : Madagascar Fish Eagle

Caractéristique : Très grand Eagle pécheur appelé communément pygargue. Vol par ses ailes larges sa queue courte blanche. Les mâles (3,5 kg) et plus petit que la femelle (5 kg).

Statut : endémique en danger critique (CR).

Habitat : Grande lacs, Fleuves, et fréquentes même les mangroves entre Nosy Be et Andavadaoka et côtes Ouest.

Régime : Piscivore et peut manger aussi des crabes.

Reproduction : La femelle pond 1 à 3 œufs. Mais lainé essaie de pousser son cadet du nid (Phénomène de Caïnisme).

 

Sarcelle de Bernier

Famille : Anatidae

Nom scientifique : Anas bernieri

Dénomination en malagasy : Sadakely, Mireha

Nom anglais : Bernier’s Teal

Caractéristique: Brun plus pâle au-dessous qu’au-dessus du corps avec une lisère roussâtre à toutes les plumes. Ail porte un grand miroir moitié blanche et moitié noir verdâtre qui borde en arrière une petite raie blanchâtre. Sexe semblable.

Statut: endémique, vulnérable (VU).

Habitat: grands lacs, marécages, fleuves, fréquente même les mangroves.

Régime: Insectivore et Herbivore.

Reproduction: La femelle pond 3 à 5 œufs déposés dans un trou d’arbres.

 

Pintade

Pintade de Madagascar

Pintade de Madagascar

Famille : PHASIANIDAE

Nom scientifique : Numida Meleagris

Dénomination en malagasy : Akanga, Vitro

Nom anglais : Helmet Guinera Fowl

Caractéristiques : Plumage normalement noir tacheté de blanc pour l’espèce sauvage. Maintenant certaines personnes essaient de croiser l’espèce avec des coqs pour avoir un autre plumage (blanche ou rouge ou marron…)

Statut : originaire d’Afrique et introduite à Madagascar

Habitat : Savane herbeuse ou boisée en bordure des forêts, grande forêt.

Régime : Granivores et mangeurs de plantes vertes.

Reproduction : La femelle pond 6 à 10 œufs.

 

Voici une liste non exhaustive de sons d’oiseaux endémiques de Madagascar:

 

La flore Malgache

 

La faune et flore de Madagascar sont tout aussi riches car tout comme la faune, la flore compte aussi environ 13 000 espèces de plantes dont environ 80% sont des espèces endémiques.

Baobab de Grandidier (Adansonia grandidieri)

Baobab de Grandidier (Adansonia grandidieri)

Parmi ces espèces endémiques se trouvent ses milles espèces d’orchidées, ses 161 grands arbustes ou encore ses 6 espèces de baobab dont le Baobab de Grandidier (Adansonia grandidieri), Baobab de Madagascar (Adansonia madagascariensis), Baobab de Suarez (Adansonia suarezensis), Baobab Fony (Adansonia rubrostipa), Baobab de Perrier (Adansonia perrieri) et Baobab Za (Adansonia za).

Palmerai de Madagascar

Palmerai de Madagascar

La faune et flore de Madagascar comprend encore toute une multitude d’espèces dont certaines restent à découvrir. De nombreux chercheurs de par le monde arrivent dans l’île pour découvrir la faune et flore Malagasy.

 

Les plantes de Madagascar:

Atlas des plantes de Madagascar (partie I)

Atlas des Plantes de Madagascar Partie I : de ACANTHACEAE, ANISOTES MADAGASCARIENSIS Benoist à Leg.-caesalp., CAESALPINIA MADAGASCARIENSIS.

La lecture de chaque photo se fait comme suit: Famille, Genre Espèce, référence. Par exemple pour: ZYGOPHYLLACEAE, ZYGOPHYLLUM DEPAUPERATUM Drake_par_Lucile:

  • Famille: ZYGOPHYLLACEAE
  • Genre: ZYGOPHYLLUM
  • Espèce: DEPAUPERATUM
  • Référence: Drake_par_Lucile

Plantes de madagascar partie I

Atlas des plantes de Madagascar (partie II)

Atlas des Plantes Madagascar Partie II : de Leg.-caesalp., CAESALPINIA MADAGASCARIENSIS à ZYGOPHYLLACEAE, ZYGOPHYLLUM DEPAUPERATUM Drake_par_Lucile.

plantes de madagascar partie II

 

Crédits et remerciements:

  • Toutes les photos des plantes de Madagascar appartiennent au CD-Rom qui était en annexe du livre, Plantes de Madagascar, Atlas par ALLORGE-BOITEAU Lucileéditions Ulmer (le livre de référence à acheter concernant les plantes de Madagascar). Ils ont également mis en ligne le Dictionnaire des noms malgaches de végétaux, de Pierre Boiteau, réactualisé sur ilerouge.org (voir http://www.ilerouge.org/wiki/).
  • Fondation Tanimeva
  • Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza
  • Diary Andrianampoina – Tour Leader – Enseignant à l’INTH
  • l’INTH et ses enseignants
  • L’Office du Tourisme d’Antananarivo ORTANA