Le top 10 des attractions touristiques de Madagascar

Un des derniers grands forts sur Terre qui n’est pas encore totalement colonisé par l’homme, la beauté naturelle et la diversité écologique de Madagascar donne l’impression d’un pays oublié par le temps.

Située au large de la côte orientale de l’Afrique, dans l’océan Indien, Madagascar abrite des milliers d’espèces végétales et animales qui n’existent nulle part ailleurs dans le monde. La diversité naturelle extraordinaire de Madagascar lui a valu le surnom de « huitième continent ».

Le respect des ancêtres et de la tradition imprègne la culture nationale. Un respect qui se reflète dans l’architecture, l’art et les mœurs sociales du pays. Visitez les attractions touristiques de Madagascar pour découvrir par vous-même la diversité naturelle, culturelle et  historique de ce fabuleux pays.

 

Top 10 des attractions touristiques de Madagascar

#10 – Le parc national de Ranomafana

Situé dans la région sud-est de Madagascar, près du village de Ranomafana, le Parc National de Ranomafana est l’un des parcs les plus populaires du pays. Le paysage situé à l’est du parc est le plus pittoresque. Ceci est grâce à ses nombreux cours d’eau éclaboussant les collines couvertes de forêts denses.

Le parc abrite également le lémur bambou doré ou lémurien bambou doré qui est un type de lémurien actuellement en voie de disparition. Le régime alimentaire de ce lémurien est à base de pousse de bambou contenant des doses de cyanure. Ces doses de cyanure qui sont fatales à d’autres animaux n’a aucun effet sur le lémur bambou doré.

Ranomafana national park

Ranomafana national park

#9 – Le parc national de Masoala

Situé au nord-est de Madagascar, le Parc National de Masoala couvre environ 400 km de forêt tropicale ainsi que trois parcs marins. Le parc dispose de dix espèces de lémuriens, dont l’Aye-Aye : le plus grand des primates nocturnes du monde.

Le parc abrite également une gamme diversifiée d’oiseaux et de reptiles, y compris la grenouille tomate, nommée ainsi à cause de sa couleur rouge vif. Les parcs marins Tampolo, Ambodilaitry et Ifaho ont été faits pour la plongée sous-marine et les aventures en kayak.

Parc national de Masoala

Parc national de Masoala – © touropia.com

 

#8 – Le parc national d’Andasibe-Mantadia

Couvrant environ 150 km de terre dans l’est de Madagascar, le parc national d’Andasibe Mantadia abrite onze espèces de lémuriens, dont le plus grand lémurien du pays : l’Indri-indri. Situé près de la ville d’Antananarivo, la capitale de Madagascar, Andasibe Mantadia est l’un des parcs les plus accessibles à visiter.

Le parc est divisé en deux zones : le parc national de Mantadia et la Réserve d’Analamazoatra. Les guides locaux pourront vous faire effectuer 1 à 6 heures de visites pour chaque zone.

Couverture forestière d'Andasibe

Couverture forestière d’Andasibe

#7 – La colline royale d’Ambohimanga

Considérée comme l’un des endroits les plus sacrés du pays par le peuple malgache depuis plus de 500 ans, la colline royale d’Ambohimanga est un village historique qui abritait autrefois la royauté malagasy. Le mur qui entoure le palais a été édifié en 1847. Il a été construit avec un mortier de chaux et des blancs d’œufs.

Le palais de Mahandrihono est constitué par l’ancienne maison du roi Andrianampoinimerina. Ses  murs sont en palissandre massif, et il est possible d’y voir encore de nombreux artefacts des grands rois qui se sont succédé durant la royauté Mérina. Ces artefacts peuvent être des tambours, des armes, des talismans, etc.

La colline royale d'Ambohimanga

La colline royale d’Ambohimanga

 

#6 – Ifaty

Ifaty est le nom donné aux deux villages de pêcheurs situés sur la bordure de la cote sud-ouest de Madagascar. L’endroit est idéal pour les activités touristiques telles que la plongée sous-marine ou la pêche, ceci grâce à la formation de 100 km de barrière de récif de corail naturelle.

À remarquer également que le sud-ouest de Madagascar est connu pour sa forêt épineuse. Les baobabs aux formes étranges s’y sont développés depuis des siècles.

Ifaty Madagascar

Ifaty Madagascar © Raphael Medina

 

#5 – L’Allée des Baobabs de Morondava

L’Allée des baobabs est un groupe d’arbres de type baobab bordant la route secondaire entre Morondava et Belo-sur-Tsiribihina. Elle se trouve dans l’ouest de Madagascar. Son remarquable paysage attire les touristes du monde entier. Ce qui en fait l’un des endroits les plus visités de la région.

Les baobabs, à l’origine, il y a 800 ans ne se tenaient pas isolé au bord de la route. Ils étaient entourés de plusieurs arbres et plantes dans de denses forêts tropicales. Au fil des années, les forêts ont été défrichées à des fins agricoles, ne laissant que les fameux baobabs.

Allée des baobabs

Allée des baobabs de Morondava

 

#4 – Nosy Be

La petite île de Nosy Be est l’un des sites touristiques phares de Madagascar. Elle attire des milliers de touristes du monde entier chaque année.

Les plages tropicales de Nosy-be sont célèbres grâce à leurs tranquillités, leurs eaux turquoise et leurs excellents restaurants de fruits de mer. Ces derniers servent des variétés de fruits de mer à chaque dîner. Il est à noter également que Nosy-be a été élue la plus belle île touristique de l’Afrique.

Nosy be

Nosy be – © Rita Willaert

 

#3 – Le Tsingy de Bemaraha

Le Tsingy de Bemaraha se trouve dans la région sud de Madagascar, c’est la plus grande réserve naturelle de Madagascar dénommé : Réserve Naturelle Intégrale du Tsingy de Bemaraha. Le mot « tsingy » fait référence aux pointes qui parsèment le plateau calcaire du parc.

Situé à proximité de la côte ouest du pays, le parc dispose d’une vaste étendue de forêt de mangrove. Le parc héberge également sept espèces de lémuriens, dont le fameux Sifaka. Ce dernier est un genre de lémurien remarquable par sa fourrure blanche et son visage noir.

Tsingy de bemaraha

Tsingy de Bemaraha – © Touropia

 

#2 – Le parc National d’Isalo

Le Parc National de l’Isalo est remarquable par sa variété de relief. Situé entre la région centrale et la région sud de Madagascar, le parc est constitué par des zones de prairies et des canyons escarpés par la formation de grès. Le tout est parsemé de piscines naturelles bordées par des palmiers.

Comme dans beaucoup de parcs nationaux du pays, les guides sont nécessaires. L’organisation des visites du parc peut s’effectuer aussi bien en plusieurs heures qu’en plusieurs jours.

Isalo Madagascar

Isalo Madagascar – © Alain Rajaonary

#1 – L’Ile Sainte-Marie

L’Ile Sainte-Marie se trouve au large de la côte Est de Madagascar. La barrière naturelle de l’ensemble des baies et de criques a attiré les pirates sur l’île au 17e et 18e siècle. D’ailleurs, plusieurs épaves de bateaux pirates sont encore visibles dans les eaux peu profondes des baies. L’île est actuellement l’une des principales attractions touristiques de Madagascar.

Là encore, les eaux claires des baies de l’île font de celui-ci un endroit idéal pour la plongée en apnée. Il ne faut pas aussi manquer la migration des baleines à bosse visible sur l’île pendant l’été et en début d’automne.

Sainte-Marie Madagascar

Sainte-Marie Madagascar – © Alain Rajaonary

Source: touropia.com

Et vous, êtes-vous d’accord avec ce top 10 des attractions touristiques de Madagascar ? N’hésitez pas à commenter en bas de l’article.