L’UNESCO et la Fondation CHANEL renforcent l’autonomisation des femmes Malagasy grâce au tourisme durable

Madagascar est l’un des pays les plus pauvres du monde. Près de 80 % de la population vit avec moins de 1,90 dollar par jour. Le tourisme a connu une croissance importante ces dernières années. Toutefois, ce secteur ne s’est souvent pas concrétisé par des opportunités économiques pour les communautés locales, surtout pour les femmes.

Le programme CapED de l’UNESCO est actif à Madagascar depuis 2011 pour soutenir l’enseignement et la formation professionnels dans le pays. L’agriculture étant le secteur le plus important.

En 2018, le CapED a établi un partenariat avec la Fondation CHANEL pour développer l’enseignement et la formation professionnelle dans le domaine du tourisme durable, avec un intérêt particulier pour les femmes. Le programme profitera aux communautés autour de la Réserve naturelle de Tsingy, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, sur la côte ouest de Madagascar. Bien que ce site attire un grand nombre de touristes, la population locale ne profite pas de cette opportunité.

Ce partenariat novateur réunit les compétences des secteurs de la culture et de l’éducation de l’UNESCO. Il s’efforce de donner aux femmes un accès à la formation et à des activités dans le secteur du tourisme durable. Ceci à pour but d’améliorer leurs moyens d’existence et de les aider à devenir financièrement indépendantes.

Des programmes pour encourager le tourisme durable

Deux programmes de formation professionnelle encouragent le tourisme durable et soutiennent les produits locaux:

  • Six cents femmes seront formées à la culture de légumes, destinés à la vente dans les hôtels et les marchés locaux ou à la production d’objets artisanaux commercialisables. Ceci, tout en préservant les traditions locales. Ces produits recevront un Label Tourisme Durable. Les femmes bénéficieront également de leçons de lecture, d’écriture et de gestion comptable.
  • Le deuxième programme offre des possibilités de formation professionnelle aux jeunes locaux dans les métiers du tourisme durable. Ceci inclut la gestion d’hôtels ou de restaurants. Il est proposé par des centres de formation soutenus par le programme CapED.

Les programmes sont cofinancés par:

  • le Gouvernement malgache,
  • la Fondation CHANEL,
  • le programme CapED de l’UNESCO,
  • l’ambassade des Etats-Unis et le National Geographic.

La Fondation CHANEL agit pour améliorer la situation économique et sociale des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *