Les bois silicifiés de Madagascar ou hazo vato

Avez-vous déjà entendu parler de l’existence des arbres qui se transforment en pierre naturelle ? Appelé « bois silicifiés » ou « hazo vato » pour les Malagasy, le bois silicifié de Madagascar existait depuis très longtemps, il y a 200 millions d’années.

Morondava et le massif de MAKAY en présentent d’énormes troncs. Toutefois, ils sont beaucoup plus concentrés dans la partie ouest de la capitale de Madagascar, à environ 350 km d’Antananarivo. La longueur de certains troncs des bois silicifiés de Madagascar atteignent 20 mètres pour un diamètre de 1m ou plus. Son ensemble est appelé « forêt pétrifiée », qu’ils soient encore des arbres plantés ou déjà coupés.

Morondava Madagascar

Morondava Madagascar

Le phénomène d’épigénisation des bois silicifiés de Madagascar

 

Le bois se transforme en pierre grâce au phénomène d’épigénisation. Cela consiste aussi à remplacer le carbone du bois par du calcaire ou de la silice. Cette transformation se fait progressivement pendant des centaines de milliers d’années. La solution présente durant l’épigénisation définie la couleur du bois. La couleur verte est due à la présence du cuivre et du nickel, le rouge grâce à l’existence du fer. Il est à noter qu’un même arbre peut produire différentes couleurs, d’après l’originalité de sa naissance.

Les climats de Madagascar varient selon les régions, ce qui différencie les conditions naturelles de formation des forêts. Ainsi donc, selon la région, il existe 2 types de bois : les bois carbonatés et les bois silicifiés.

Les bois silicifiés de Madagascar peuvent encourir à de nombreux travaux de menuiserie tels que la fabrication d’une table, de cendrier ou d’autres décorations de maison.

bois silicifiés de Madagascar

bois silicifiés de Madagascar