Le cyclone Belna frappe Madagascar, faisant 2 morts et 1 400 sans-abri

Le cyclone Belna a frappé le nord-ouest de Madagascar en tuant deux personnes. Trois autres personnes sont portées disparues lors de cette première tempête tropicale de la saison, selon les autorités locales.

Le cyclone Belna a touché la localité côtière de Soalala, où plus de 1 400 habitants se sont retrouvés sans domicile du fait de la destruction, des ravages ou des inondations de leurs habitations, a déclaré mardi le Colonel Elack Olivier Andriakaja du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC-MID). Il a contredit que son rapport précédent selon lequel neuf personnes avaient été tuées fût inexact.

Ces personnes déplacées ont trouvé un abri temporaire dans les écoles primaires, les mosquées et les bureaux de district, mais elles ont besoin de nourriture. De nombreux bureaux administratifs et infrastructures routières ont également été abîmés, a déclaré le Colonel Andriakaja.

Par ailleurs, des rations alimentaires d’urgence seront livrées à Soalala par voie maritime.

Le Premier ministre malgache Christian Ntsay se rendra à Soalala pour évaluer les dégâts.

Les rafales de vent ont soufflé ou délogé les toits de 80 % des résidences et des bureaux du gouvernement de la ville, a révélé le député de Soalala, Naina Randriamisa, qui a aussi averti que l’eau montait à travers la ville.

Belna a été déclassée en tempête tropicale alors qu’elle se déplace vers le sud de l’île. De fortes pluies et des vents violents sont attendus jusqu’à mercredi. Le cyclone devrait faiblir considérablement d’ici là, selon le service météorologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *