14 faits incroyables que vous ne saviez surement pas sur Madagascar

Le nom « Madagascar » évoque des images d’une faune et d’une flore exotiques et de paysages impressionnants. Cependant, il y a plus à découvrir sur cette île magnifique que ce qui est généralement connu. Préparez-vous à être surpris par ces 14 faits incroyables sur Madagascar, qui vous donneront un aperçu de son histoire fascinante, de son patrimoine culturel riche et de ses caractères géographiques et démographiques uniques.

#1 – C’est la quatrième plus grande île du monde

Madagascar est grand. Sa superficie est de 587 041 km². Ce qui en fait la quatrième plus grande île de la planète (plus grande que l’Espagne, la Thaïlande, la Suède et l’Allemagne). En comparaison, le Royaume-Uni a une superficie de 242 495 km².

#2 – Avec une énorme population

Il y a 26 millions de Malgaches. Ce qui en fait un pays plus peuplé que l’Australie, le Sri Lanka, les Pays-Bas, la Roumanie et la Grèce.

#3 – Il y avait eu une reine folle

Les fans du roman Flashman de George MacDonald Fraser ont peut-être déjà entendu parler de Ranavalona I. Elle a contrecarré les efforts européens visant à dominer Madagascar pendant ses 33 ans de règne, mais elle a également concentré ses énergies sur l’éradication brutale des chrétiens, des royaumes voisins et des rivaux politiques.

Les purges et le recours à l’esclavage pour construire un vaste palais et les travaux publics étaient si répandus que la population de l’île est tombée de cinq millions à 2,5 millions d’habitants entre 1833 et 1839.

L’une des façons dont Ranavalona I a maintenu l’ordre était l’épreuve de la « tangena », par laquelle l’accusé a été empoisonné, puis forcé de manger trois morceaux de peau de poulet. La mort, ou l’incapacité de régurgiter ces trois morceaux indiquaient la culpabilité. D’autres adversaires furent simplement jetés dans de vastes ravins.

Palais dans le Rova d’Antananarivo
Palais dans le Rova d’Antananarivo

Les vestiges de son palais, le Rova d’Antananarivo, sont encore visibles dans la capitale.

#4 – C’est le paradis des amoureux de la faune sauvage

Selon la Conservation International, seuls 18 pays sont considérés comme « mégadivers ». Chacune possède un grand nombre d’espèces différentes, dont beaucoup ne se trouvent nulle part ailleurs. Et Madagascar en fait partie. Parmi ses animaux résidents, on y trouve des caméléons et des dizaines d’espèces de lémuriens endémiques.

Contrairement à ce que vous avez vu dans le film d’animation « Madagascar » de Dreamworks, vous n’y verrez pas de pingouins, de lions, de girafes ou d’hippopotames.

#5 – Et des ornithologues

Confiné dans l’un des habitats les plus étonnants du monde, l’oiseau « long-tailed ground roller » est unique et considéré par les ornithologues amateurs comme l’une des espèces d’oiseau les plus insaisissables du monde.

La ville côtière de Toliara, qui se situe au sud-ouest de Madagascar, est entourée de lagunes, de vasières, de marais d’eau douce et surtout de fourrés de l’étrange Didierea madagascariensis. Ces immenses arbres-pieuvres poussent sur le sol sablonneux, donnant une sensation de terreur à l’endroit.

Découvrir Tuléar
Découvrir Tuléar

#6 – Certaines de ses créatures sont tout simplement bizarres

Il y a :

  • le charançon à cou de girafe, dont l’appendice sert à enrouler les feuilles dans des tubes pour ses œufs ;
  • l’aye-aye, dont le majeur sert à trouver les larves cachées dans les arbres ;
  • et le rat géant malgache, qui peut sauter 1 mètre dans les airs.

#7 – On y trouve des sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

Il s’agit de la colline royale d’Ambohimanga, un site funéraire vieux de 500 ans, des forêts tropicales de l’Antsinanana, qui abritent de nombreuses espèces rares de primates et de lémuriens, et de la Réserve naturelle intégrale Tsingy de Bemaraha, connue pour sa mer d’aiguilles de calcaire et ses falaises escarpées.

la colline royale d’Ambohimanga
La colline royale d’Ambohimanga

#8 – Les Malgaches consomment beaucoup de marijuana

Selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), près d’un Malgache sur dix fume de l’herbe, ce qui représente un pourcentage plus élevé qu’aux Pays-Bas. Les pays qui le devancent sont la France, l’Australie, les États-Unis et l’Islande.

marijuana
Marijuana

#9 – Le pays a récemment aboli la peine de mort

Les pays les plus récents à avoir aboli la peine capitale sont la Guinée (2016), Nauru (2016), le Congo (2015), le Suriname (2015), Fidji (2015), Madagascar (2012), la Lettonie (2012) et le Gabon (2010).  Fait remarquable: 58 pays continuent d’imposer la peine de mort, dont l’Égypte, le Zimbabwe, le Japon, Cuba, la Chine et les États-Unis.

#10 – Mais reste l’un des endroits les plus malheureux du monde

Le World Happiness Report classe le Danemark au premier rang des pays les plus heureux de la planète, sur 157 pays, suivi de la Suisse, de l’Islande, de la Norvège et de la Finlande. Madagascar est le 13e pays le moins heureux, selon ce classement. En tant que l’un des endroits les plus pauvres, avec un PIB par habitant de 400 $ et une espérance de vie moyenne de seulement 65 ans (au Royaume-Uni, c’est 81), ce n’est pas surprenant.

#11 – Il n’y a presque plus de chemin de fer

Compte tenu de son immensité, Madagascar n’a que 854 kilomètres de voies ferrées. Se déplacer dans le pays implique généralement de réserver un taxi commun (ou un taxi-brousse en malgache).

chemin de fer à Madagascar
Chemin de fer à Madagascar

#12 – C’était un paradis pour les pirates

Les criques isolées de l’île, et l’absence pendant des siècles des grandes puissances européennes signifiaient que Madagascar était autrefois un refuge sûr pour des centaines de pirates. L’un, le capitaine James Misson, y aurait fondé une colonie anarchiste (Libertatia) à la fin du XVIIe siècle.

L’île Sainte-Marie qui se situe à 8 km au large de la côte est de Madagascar, était appelée « l’île des pirates » sur les cartes de l’époque. D’innombrables brigands, dont le capitaine Kidd, y ont trouvé refuge alors qu’ils ne pillaient pas de butin. Certains sont enterrés dans le cimetière de l’île.

#13 – Les hommes et les femmes portent les mêmes vêtements

Le lamba est le vêtement traditionnel que portent les insulaires, hommes et femmes. Il s’agit d’une longueur rectangulaire de tissu enveloppé autour du corps. Différents motifs sont portés pour différentes occasions.

Une adorable jeune fille malagasy portant le lamba
Une adorable jeune femme malagasy portant le lamba

#14 – Le combat à mains nues est un sport national

Le Moraingy, qui est une forme de sport de combat à main nue est très populaire dans toute l’île, mais aussi à la Réunion qui est située à 943 km à l’est de Mada.

Ces 14 faits incroyables sur Madagascar mettent en lumière l’étonnante diversité et la richesse de cette île majestueuse, qu’elle soit dans ses aspects géographiques, historiques, ou encore socioculturels. Toutefois, derrière ces réalités stupéfiantes se cachent également des enjeux sérieux, en particulier en termes d’économie et de bien-être de la population. Il est essentiel de ne pas oublier le potentiel incroyable que cette île possède, en continuant à promouvoir son développement durable et à valoriser sa culture distinctive.

Source : telegraph.co.uk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *