Histoire de Madagascar

Les premières immigrations, au Vème siècle avant J.C., marquent le début de l’histoire de Madagascar. D’après les historiens, les indonésiens et les malayo-polynésiens seraient les premiers à venir occuper l’ouest et le nord ouest  de l’île et apportent la culture du riz ainsi que plusieurs autres plantes provenant d’Asie du sud-est telles que la canne à sucre, la banane, le cocotier et l’igname.

Ces premiers immigrants seraient également à l’origine du tissage de la soie. Après les immigrations indonésienne et malayo-polynésienne, les africains et les arabes islamisés viennent ensuite occuper toutes les périphéries de l’île, suivis par les européens en 1500. La venue de Diégo Dias, un navigateur portugais qui fut le premier européen à venir dans l’île, a même donné le nom de Diégo Suarez, une région située au Nord de Madagascar.

 

Du XVème au XVIIème siècle : Les royaumes malgaches

 

Tandis que les uns peinent à s’installer dans l’île, les autres commencent à former des groupes ethniques ou des tribus. C’est ainsi que sont apparus de nombreux royaumes dont :

  • Les royaumes Antemoro à l’Est (du XIIIème au XIXème siècle) ;
  • Les royaumes Betsimisaraka un peu plus au nord : de la baie d’Antogil jusqu’à Mananjary (XVIIIème siècle) ;
  • Les royaumes Sakalava à l’Ouest (à partir du XVème siècle) : du Sud de Toliary (Tuléar) jusqu’à Mahajanga (Majunga) ;
  • Les royaumes Mahafaly et Masikoro (respectivement aux XVIème et XVIIème siècles) : qui s’étendent jusqu’au nord de Toliary.
  • Les royaumes Betsileo (XVIIème siècle) : au centre mais qui se divise aux XVIIème et XVIIIème siècles pour faire apparaître la monarchie merina au début du XIXème siècle.

 

La succession au pouvoir

 

Lorsqu’on parle de l’histoire de Madagascar, on fait automatiquement référence à ses nombreux rois et reines. Rangita a été la première à prendre la reine, suivis d’Andriamanelo, de Ralambo et d’Andrianjaka. Ses trois successeurs ont structuré le royaume malgache en 4 classes sociales : les nobles, les citoyens libres, les serfs et les esclaves. Antananarivo devient la capitale de Madagascar pendant la souveraineté du roi Andrianampoinimerina vers la fin du XVIIIème siècle. Entre 1810 et 1828 où Radama 1er succède à son père, l’esclavage a été aboli et la langue malgache devient langue écrite en 1825.

Tableaux illustrant les rois et reines de Madagascar

Tableaux illustrant les rois et reines de Madagascar

L’histoire de Madagascar, c’est aussi la succession de nombreux présidents, de Philibert Tsiranana, premier président de la 1ère république malgache élu en 1960 et réélu en 1965, en passant par Didier Ratsiraka en 1976, Marc Ravalomanana élu en 2002 et réélu en 2007. L’année 2013 fut marquée par l’élection présidentielle qui a opposé 33 candidats au 1er tour, précisément le 25 octobre et le 2ème tour opposant Jean Louis Robinson et Hery Rajaonarimampianina, un deuxième tour qui a eu lieu le 20 décembre de la même année.